Quanti IHMC
Accueil du site > Données longitudinales > Ecole d’été de Lille 2011 : carrières, analyse factorielle et régression

Ecole d’été de Lille 2011 : carrières, analyse factorielle et régression

mercredi 30 mars 2011

Les inscriptions pour l’école d’été de Lille sont ouvertes. Comme chaque année, nous ne pouvons que vous inciter à vous inscrire (d’autant que nous participons à l’organisation !). C’est une occasion unique d’apprendre des méthodes en français, avec les meilleurs spécialistes, et en échangeant avec les autres stagiaires.

Cette année, le premier module est plus "pointu" : dédié à l’analyse de séquences, il s’adresse à des gens déjà bien à l’aise avec la saisie et les traitements simples de données. Il fera de vous un.e spécialiste en une semaine, car les meilleur.e.s du monde seront là (eh oui, c’est un domaine très développé dans le monde francophone).

Le second module est à recommander à tout.e historien.ne (entre autres !) puisqu’il traitera de l’articulation entre deux des méthodes de traitement les plus utilisées, quel que soit le terrain et le type de données : l’analyse factorielle et la régression, abondamment discutées sur ce site et dans le Repères.


25e Ecole d’été de Lille

 

Méthodes Quantitatives en Sciences sociales

 

Du jeudi 31 juin au jeudi 7 juillet 2011

Lille - France

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Nous avons l’honneur et l’avantage de vous annoncer que la 25ème école d’été de Lille en Méthodes Quantitatives des Sciences Sociales (QUANTILILLE) aura lieu à Sciences Po Lille du jeudi 31 juin au jeudi 7 juillet 2011.

 

Cette formation, organisée par le Ceraps, et soutenue par le CNRS, l’ECPR, le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, l’IEP de Lille, l’Université de Lille 2 et l’AFSP, est ouverte à toute personne durablement inscrite dans un processus de recherche : chercheurs et ingénieurs de recherche, enseignants-chercheurs, assistants de recherche, post-doctorants, doctorants, français et étrangers…

 

En 2011, elle propose deux modules qui se tiendront en parallèle

 

1. Séquences, trajectoires, carrières

(co-organisé avec Claire Lemercier)

 

2. Articuler analyses factorielles et analyses de régression

(co-organisé avec Philippe Cibois et Jérôme Deauvieau)

 

 

Tous les cours sont donnés en français.

 

 

Chaque module ne pouvant accueillir que 20 personnes au plus, vous êtes invité(e)s à candidater le plus tôt possible (et, en tout cas, avant le 15 mai 2010). Les personnes appartenant au CNRS et à une institution membre de l’ECPR étant prioritaires.

 

Par ailleurs, l’ECPR offre cette année des bourses à des étudiants rattachés à des institutions membres (au sens large) de l’ECPR pour participer à cette école d’été. L’attribution des bourses se faisant selon l’ordre d’arrivée des candidatures (sous réserve que ces candidatures soient ensuite validées par les organisateurs de l’école), vous êtes là aussi invité(e)s, si vous êtes intéressé(e)s et concerné(e)s, à vous y prendre au plus vite. Ces bourses sont directement versées aux organisateurs de l’école. En retour, les étudiant.e.s boursiers sont exonéré.e.s de frais d’inscription et peuvent aussi, sur demande, être hébergé.e.s gratuitement en résidence universitaire pendant la durée de la formation.

 

Vous trouverez l’ensemble des informations nécessaires quant au programme et aux modalités d’inscription, de financement ou d’hébergement, sur le site de l’école : http://quantilille.free.fr

 

 

.

Pour plus de précisions, vous pouvez vous adresser :

-soit au responsable de l’organisation : Younès Haddadi (ceraps@univ-lille2.fr)

-soit aux responsables scientifiques de l’école : Jean-Gabriel Contamin (jgcontamin@noos.fr) et Emmanuel Pierru (emmanuelpierru@aol.com).

 

 

 

 

Au plaisir de vous accueillir…

Bien cordialement,

 

Jean-Gabriel Contamin et Emmanuel Pierru

 

PS : Les personnes intéressées par ces formations, mais qui doivent participer au congrès de l’Association Française de Sociologie (du 5 au 8 juillet), sont invitées à déposer tout de même leur candidature, en l’indiquant dans la case idoine du dossier. Les candidatures risquant de conduire à une absence en fin de semaine seront traitées selon l’affluence. Elles sont exonérées de frais de dossier, ces frais n’étant alors à régler que si la candidature est finalement retenue.

 

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0