Quanti IHMC
Accueil du site > Notre atelier > Atelier 2016-2017

Atelier 2016-2017

lundi 11 juillet 2016, par Claire Lemercier et Claire Zalc

Atelier ouvert à tous, organisé par Claire Lemercier et Claire Zalc, directrices de recherche au CNRS (CSO et IHMC)

Cet atelier, ouvert à tous, se propose d’accompagner les étudiant.e.s – et chercheur.se.s intéressé.e.s – dans l’utilisation des techniques quantitatives en histoire. Il s’agit aussi, parallèlement, d’évoquer les débats liés à ces usages. L’objectif de cet atelier d’initiation est de discuter ensemble des différents usages possibles de la quantification dans la pratique historique, des atouts et des limites de ces approches mais également de présenter les possibilités heuristiques offertes par l’analyse statistique dans l’écriture historienne. Nous aimerions y susciter une réflexion sur la place du quantitatif dans les différents champs de l’histoire.

À cette fin, l’atelier, organisé sous forme de demi-journées de travail, évoquera à la fois les problèmes généraux (choix de corpus, échantillonnage, saisie, codage, représentations graphiques...) et des techniques de quantification (analyses textuelles, factorielles, régressions, analyses de réseaux, event history analysis...), à partir d’exemples concrets tirés des travaux en cours des participants.

Du 24 janvier au 28 mars 2017 – durée totale : 24 heures, validation possible dans le cadre de différents masters (nous consulter). La validation, pour ceux et celles qui le demandent, peut se faire sur la base d’une présentation orale du projet de recherche ou d’un compte rendu écrit d’une séance.

Les séances auront lieu le mardi de 14h00 à 17h00 à l’ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris. Les salles varient selon les séances (voir ci-dessous) mais les deux sont situées escalier D = tout à gauche en entrant [horaire et salles sont maintenant définitifs !]


Attention, ceci est réellement un atelier : les séances sont très peu thématiques et très fortement centrées sur la présentation et discussion collective des travaux en cours des participants. Aussi le programme se limite-t-il à indiquer les dates des séances et, au fur et à mesure qu’ils sont fixés, les noms de celles et ceux qui interviendront. Les présentations adoptent le format suivant : 15 mn pour l’orateur.trice pour présenter ses questions de recherche, ses sources, ses questions de quantification (échantillonnage, saisie, codage et/ou analyse) et l’endroit où il ou elle en est arrivé.e (le mieux étant de montrer les fichiers) ; puis 45 mn de discussion générale - soit 3 interventions par séance.
Etant donné le nombre de séances et le temps nécessaire pour une bonne discussion, il n’y aura donc qu’une vingtaine d’exposés. De ce fait, si vous envisagez d’assister à tout ou partie de l’atelier et surtout si vous voulez y présenter votre recherche en cours, il est impératif de nous écrire avant la première séance. Merci de nous indiquer dans votre message le thème général de votre recherche et le stade où vous en êtes vis-à-vis de la construction d’une base de donnée/de la quantification (si vous êtes très en amont, par exemple en train de réfléchir à un échantillon, ce n’est pas du tout un problème, mais cela nous intéresse de le savoir pour construire le programme).

Conseils pratiques pour les présentations :

- format : nous vous demandons une présentation très courte, pas plus de 15 mn (qui seront suivies donc par 45 mn de discussion avec nous et la salle) : parler rapidement de l’objet, des sources, de vos questions (pour de parfaits non spécialistes = il y a des historien.ne.s de toutes périodes et thèmes, des sociologues, des politistes), de ce que vous avez déjà fait en "quanti" et de vos doutes/questions en la matière ; ne pas hésiter à projeter des exemples de sources et à nous montrer ce que vous avez déjà comme bases de données ou traitements 

- ordinateurs : la salle n’offre pas d’accès wifi/Internet en général de manière simple. Le mieux est de projeter depuis votre ordinateur (-> en cas de Mac, prendre l’adaptateur nécessaire). Pour pallier d’éventuels problèmes de Powerpoint (si vous en faites un, ce qui n’a rien d’obligatoire), c’est toujours bien d’avoir une version pdf. Enfin, il est bien d’avoir une clé USB sans virus pour pouvoir passer les fichiers sur un autre ordinateur en cas de problème...

Programme :

24 janvier 2017 : salle HISTOIRE : escalier D, 2er étage

Introduction ; Mathilde Kiener, "1927-1935 : l’introduction de la photographie dans la publicité en France" ; Véra Léon, "Devenir photographe. Genre, formations et métiers en France (1945-1975)"

31 janvier 2017 : salle F : escalier D, 1er étage [Claire L ne sera pas là]

Simon Castanié (l’emprisonnement pour dettes à Paris dans la seconde moitié du 18e siècle) ; Anatole Le Bras (l’internement en asile en France dans la seconde moitié du 19e siècle)

21 février 2017 : salle F : escalier D, 1er étage

Emmanuel Blanchard (les dossiers du Service des affaires indigènes nord-africaines) ; Elizabeth Hargrett (les dossiers de stérilisation eugénique en Georgie après la Seconde Guerre mondiale) ; Paco Rapin et Francisco Masimo (les migrations organisées par le BUMIDOM entre 1963 et 1981)

28 février 2017 : salle F : escalier D, 1er étage

Philippe Coëpel (les membres de la Société d’encouragement à l’industrie nationale dans le premier tiers du 19e siècle) ; Sarah Erman (femmes botanistes à la fin du 19e et au début du 20e siècle en Belgique et en France) ; Sébastien Thobie (le prix Montyon des arts insalubres, fin 18e-fin 19e siècles)

7 mars 2017 : salle de l’IHMC : escalier D, 3e étage, entrer dans l’IHMC, avancer et tourner à gauche à la machine à café

Mehdi Djallal (la circulation des savoirs de l’armée française vers l’armée portugaise en guerres dans ses colonies) ; Nicolas Mariot (constitution d’un échantillon de fiches matricules de soldats de la Première Guerre mondiale) ; Vincent Artuso (la persécution des juifs au Luxembourg pendant la Seconde Guerre mondiale)

14 mars 2017 : salle de l’IHMC : escalier D, 3e étage, entrer dans l’IHMC, avancer et tourner à gauche à la machine à café

Claire-Lise Gaillard (annonces de rencontres matrimoniales dans la presse, mi-19e-mi-20e siècles) ; Tristan Rouquet (trajectoires d’écrivains collaborateurs de l’après-guerre à nos jours) ; Alexandra Hondemarck (Une société végétarienne des années 1880 aux années 1920)

21 mars 2017 : salle F : escalier D, 1er étage

 Zoé Grumberg (les membres d’organisations juives communistes parisiennes des années 1920 aux années 1960) ; Pierre Porcher, (les origines sociales des lycéens et lycéennes dans l’académie de Paris sous la Troisième République) ; Antoine Aubert (étude des trajectoires d’intellectuels révolutionnaires (1968-1995). Eléments pour une histoire sociale des marxismes).

28 mars 2017 : salle de l’IHMC : escalier D, 3e étage, entrer dans l’IHMC, avancer et tourner à gauche à la machine à café [Claire Z ne sera pas là]

Thierry Guillopé (la politique de logement social dans l’Algérie coloniale, fin 19e siècle-1962) ; Théodore Laurent (trajectoires d’officiers présents dans les "poches" de l’Atlantique à la fin de la Seconde Guerre mondiale)

Sous réserve : Elie-Benjamin Loyer ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0